Accueil
L'ENSATT, 21 rue Blanche  

Page ouverte à l’occasion des 70 ans de l’ENSATT (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre) en 2011 avec l'objectif de réunir des photos des spectacles de l'école en 1982-83 et notamment de la tournée en Italie de 1983.


"Giorni di Teatro Francese" 20-31 mars 1983


                     L'affiche et le dépliant du spectacle reprennent une photo de l'année précédente : Célimène dans "Le Misanthrope", mise en scène Michel Boy, création ENSATT le 19 avril 1982

Organisation :
Centro Europeo di Teatro
Presidente fondatore : Suzanne Murray Bassani ; Presidente effettivo : Gisella Belgeri
Coordinamento : Doriano Modenini ; Direzione tecnica : Giovanna Clerici ; Foto : Ugo Magliacano ; Segreteria : Patrizia Caneva, Marisa Zerboni, Lalla Sala. Ringraziamenti :
Marosa d'Annunzio, Rita Argenziano, Bertrand Sese, Chiara Spallino, Andrea Montrasio, Gabriella Mazzola, Alessandro Santambrogio

Ministero del Turismo e dello Spettacolo
Regione Lombardie, Amministrazione Provinciale di Milano
Comune di Como, Centre Culturel Français
École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre, 21 rue Blanche, Paris

Lieux :
Teatro Cristallo via Castelbarco 13 ; Milano - Technicien : Tiziano Sivieri
Teatro Sociale ; Como


« La surprise de l'amour » au Théâtre 347, rue Chaptal. De gauche à droite : Hervé Falloux, Pilar Anthony, Jean-Marie Blin, Yannick Renaud, Jean-Pierre Lorit, Catherine Corringer, François Morel, Laurent Feuillebois, Jean-Christophe Sandmeier

 


Spectacles présentés par les élèves de l'ENSATT en Italie:

- « La surprise de l'amour », de Marivaux ; Mise en scène : Brigitte Jaques
avec Jean-Marie Blin, Jean-Pierre Lorit, François Morel, Yannick Renaud, Pilar Anthony, Catherine Corringer, Hervé Falloux,
Laurent Feuillebois, Jean-Christophe Sandmeier

- « Huis Clos » de Jean Paul Sartre ; Mise en scène : Michel Boy
avec Laurent Feuillebois, Emmanuel Courcol, Emmanuelle Rozes, Marie Christine Colomb.


- « Paroles », de Jacques Prévert ; Mise en scène : Michel Boy
avec Laurent Feuillebois, Emmanuel Courcol, Emmanuelle Rozes, Marie Christine Colomb
    (Textes : Pater Noster - Le temps des noyaux - Embrasse moi - Dans ma maison - Quand tu dors - Cet amour - Le jardin - Soyez polis - Il faut passer le temps - Quarter libre - A la pêche à la baleine - La gloire - Cortège - Evènements - Le Paysage changeur - Chanson dans le sang - Barbara - Rue de Seine - La grasse matinée - Familiale - Rien à craindre - La lessive - Les belles familles - L'enfant abandonné - L'Orgue de Barbarie)

Régisseurs : Michel Cerda, Nellie Lacoste, Jean-Christophe Sandmeier
Décorateur : Jean-François Thomasset
Eclairage & Son : Patrick Broguière, Béatrice Ly Cuong
Costumes : Valérie Biasotto, Marie-Hélène Rinjonneau, Jean-Bernard Scotto
Machinerie : Clémentine Hallouin


Laurent Feuillebois,
Yannick Renaud, Marie Christine Colomb,
Michel Cerda

Jean-Marie Blin, Jean-Pierre Lorit

Pilar Anthony

De gauche à droite : Valérie Biasotto, Jean-Christophe Sandmeier, Marie-Hélène Rinjonneau, Hervé Falloux

François Morel, Yannick Renaud

Ci-dessus, le plan d’éclairage de « La surprise de l'amour » pour la création au Théâtre 347 (anciennement Théâtre du Grand-Guignol), rue Chaptal à Paris. Il y a 60 projecteurs répartis sur 24 circuits, ce qui donne une idée du travail des élèves éclairagistes à l’époque. Sur ce plan, on aperçoit aussi le proscenium triangulaire ajouté à la scène par le scénographe Jean-François Thomasset. Ci-dessous, une reconstitution actuelle en 3D des différents plans de décors, frises et chassis.


Les élèves de la section
« Eclairage-Sonorisation de spectacle » de l'ENSATT promo 1981-83 : Fabienne Gros, Béatrice Ly Cuong, Jean-Paul D’Arras, Patrick Broguière, Antoine Delon, Patrick Dupont, Alain Gontier, Serge Le Chenadec et Carlos Perez
À propos de la promotion 1982-84, vous trouverez des photos ICI et un article .
 
* * *
Le 21 rue Blanche en 2014

En 2014, l'hôtel particulier du 21 rue Blanche est dans un triste état. Construit par l'architecte du Petit Palais, Charles Girault, l'hôtel est en effet abandonné depuis 1997, année du départ de l'ENSATT pour Lyon, dans les batiments neufs du 4 rue Soeur Bouvier à Lyon. Il a subi les outrages du temps, des squatteurs et des infiltrations d'eau. C'est un bâtiment de 1500 m2  environ plus 260m2 de jardin. Voici quelques photos du bâtiment prises avant que démarre le chantier visant à le transformer en salle de gymnastique de la chaîne White Ken.

 
Le hall

La verrière de la cage d'escalier

La petite salle de théâtre.

Au fond, la vitre de la cabine de régie

La cabine de régie

L'ex jardin d'hiver

Le jardin

Salle de cours au dernier étage

Les toits, classés comme les facades, à l'inventaire des Monuments Historiques

Les caves
 
* * *


Je recherche également des photos du spectacle « Tirano Banderas » de Ramon del Valle-Inclan, mise en scène de Lluís Pasqual à l’Odéon-Théâtre de l'Europe en 1992

Mise en scène : Lluís Pasqual
Dramaturgie : Jean-Pol Fargeau
Scénographie et costumes : Frederic Amat
Peinture du décor : Cécile Dremière
Lumières : Pascal Merat
Son  : Patrick Broguiere
Interprétes :  Lluis Homar (Del Valle) ; Tito Junco (Don Cruz) ; Juan Jose Otegui (Don Celes) ; Lautaro Murua (Tirano Banderas) ; Walter Vidarte (Nachito Veguillas, Dona Lupita, Chinita) ; Angelina Pelaez (La mère de l'étudiant) ; Vivian Cofiego (La fille de Tirano) ; Leonor Manso (La Romantica) ; Patricio Contreras (L'Indien Zacarias) ;
Figurants : José Ignacio Bresso, Gonzalo de Castro, Juan Rico

Coproduction : Quinto Centenario [Espagne] ; INAEM (Madrid) ; SGAE (Madrid) ; Comunidad de Madrid

Quelques photos du spectacle sur le site du Théâtre de l'Odéon : http://www.theatre-odeon.eu/fr/1991-1992/spectacles/tirano-banderas