Archives 2003-2008 du forum de discussions sur France Culture

Le forum de discussions sur FRANCE CULTURE du site DDFC est fermé mais vous pouvez accéder en lecture aux 35.000 messages d'auditeurs archivés, ainsi qu'aux fameux SMILEYS et DÉCALCOS. Mention légale : les textes, idées et contenus présentés ici n'engagent que leurs auteurs à titre personnel et non le propriétaire du site DDFC.


 La pétition SOS France Culture continue sur le site sosfranceculture.free.fr        Dictionnaire TLF 
 Recherche :
 Dans le fil

Retour à la liste des messages
AArgh !!!

05/03/2007
13:46
Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Premier fil : "Le moindre solécisme" (pile 365 contribes, je n'ai pas fait exprès!) http://www.broguiere.com/culture/forum/index.php3?lecture=41 77&debut=0&page=1

Mais quelle langue parlent-ils ?
Tout à l'heure chez Nono, à Tout arrive (surtout le pire...)
"cette dinguerie du 'je dis oui'" ????????????
"Cette folie de l'acquiescement ? de l'approbation ? de l'assentiment ?"

 
Henry Faÿ

07/03/2007
08:58
Marc Fumaroli, en son collège

Mais en revanche
 
Henry Faÿ

10/03/2007
10:19
Francesca Isidori

Une philosophie du pour autrui qu'il a transmis aux générations d'après guerre.

 
Henry Faÿ

11/03/2007
11:47
Philippe Meyer

Je ne suis pas sûr qu'on a eu raison
 
Henry Faÿ

12/03/2007
07:47
Emmanuel Todd

la nasse dans lequel elle est prise
 
Laurent

12/03/2007
07:51
jveudire

Il ne s'arrange pas, notre Emmanuel Todd : ce matin, comme d'habitude, tout son oral est truffé de "jveudir". Il a du en apporter une tonne et il nous en sert un par phrase, parfois plusieurs, même quand il n'y a pas de phrase parce qu'il s'interrompt, il a eu le temps d'en placer un, de ses "jveudir". Horripilant et plombant. Ce type est un grand nerveux et non une bète de micro. Ca le rend bien sympathique mais franchement moins agréable à entendre qu'à lire.


 
Zx

12/03/2007
07:55
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Il s'est calmé après des débuts en fanfare.
 
Henry Faÿ

13/03/2007
09:38
Olivier Pastré

<<L'INSEE a eu-t-elle raison?>>
Primo le professeur a raté l'inversion du sujet.
Deuzio la professeur fait comme si INSEE, Institut de la statistique et des études économiques est du genre féminin.
Un pater et deux ave, ça ira.

 
laurent

15/03/2007
07:41
tentatives d'attentat et dangers potentiels

A l'instant dans la revue de presse de 7h35, de nouveau entendu parler d'une "tentative d'attentat".

Mais un attentat est lui-même une tentative, qui réussit (Sadate a été victime d'un attentat) ou non (on peut dire qu'un attentat a échoué, cf Londres 2005). Le Larousse illustré ne confirme pas mon sentiment, mais le Robert si, dont la définition indique l'aspect d'une tentative (qu'on retrouve en décomposant le mot, me semble-t-il).

Laurent

 
Henry Faÿ

15/03/2007
08:41
Pascal Perrinaud

Des communes de périphérie dans lequel...
 
Henry Faÿ

17/03/2007
08:57
Frédéric Martel

Comme si ce serait un peu...
 
Henry Faÿ

19/03/2007
23:14
Jean-Claude Casanova, grand récidiviste

C'est une géométrie dans lequel
 
hervé

22/03/2007
14:17
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

d'Ali Badou ce matin : "dimanche c'est l'anniversaire du 50ème anniversaire du traité de Rome"
 
Henry Faÿ

25/03/2007
11:44
l'homme qui a sa statue devant le Palais Bourbon

Philippe Meyer s'indigne, à juste titre, que les candidats au concours de l'ENA n'aient jamais entendu parler de Michel de l'Hospital, il devrait cependant éviter de prononcer Hossspital, le s étant muet.

 
w

25/03/2007
19:19
Période y cité

Arnoldo la Puerta, jeudi dernier : «... un quotidien qui paraît tous les jours...».
 
w

26/03/2007
10:17
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Ce matin, entre 8h48 et 8h49, Madame IrmAdler : «Le méthane des vaches produit beaucoup de CO2».
Le v'là alchimiste.
 
w

26/03/2007
11:15
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Appel à tous (Agnès, si tu passes dans le coinstot) : comment c'est-y dont qu'ça s'appelle ce genre de formule, à part une grosse connerie ?
Si toutefois ça porte un nom.

 
Henry Faÿ

26/03/2007
11:59
le méthane des vaches pour les nuls

«Le méthane des vaches produit beaucoup de CO2». Le méthane des vaches joue un rôle très important dans l'effet de serre, mais il se dissipe beaucoup rapidement que le CO2, c'est du moins ce que j'ai retenu de tous les articles que j'ai lus sur la question et des émissions entendues. Si un jour on prenait au sérieux l'effet de serre, on diminuerait la consommation de viande, ce que je n'ai pas commencé à faire.
Oui, ça porte un nom, à part une grosse connerie, trop banal, les mots ne manquent pas comme jadis l'avait brillamment démontré le professeur Rolin, baliverne, sottise, idiotie, billevesée, ânerie, bêtise, ineptie, imbécillité, stupidité, coquecigrues, sornette (un peu démodé, j'aime bien), chanson, faribole, calembredaine, des dizaines et des dizaines d'autres mais celui qu'il ne faut jamais oublier, c'est carabistouille.


 
w

26/03/2007
13:52
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Merci Henry pour cette liste fort plaisante !

Où l'on voit que le méthane est le plus petit élément des alcanes de formule générale CnH2n+2 :
http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thane
... et n'a strictement rien à voir avec le CO2, sauf en effet leur rôle dans l'effet de serre.

Je le verrais bien dans un gros 4x4, AA.
 
PC

28/03/2007
09:45
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Ali Badou hier : cent cinquante mille Zélèves ...
 
Henry Faÿ

28/03/2007
09:55
la chimie pour les plus que nuls

Si je mobilise des souvenirs scolaires très anciens, la formule du méthane, c'est CH4. Les alcanes, il ne m'en reste plus grand chose. L'ennui, c'est que outre que les vaches qui pètent, le méthane est produit par les rizières, bien ennuyeux, on ne va quand même pas faire la guerre aux paysans des plantations rizicoles.

 
Henry Faÿ

10/04/2007
07:39
Bruno Caden, de Moscou

Les Lettons ne veulent pas entendre parler ni d'un mini-traité ni...

 
Henry Faÿ

13/04/2007
17:50
Jean-Jacques Queyranne

Quarante-z-années
 
Henry Faÿ

15/04/2007
11:44
Max Gallo, écrivain, historien

C'est comme si Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy seraient sur le même bateau.

PS: il a dit, "peut-être qu'on aurait dû voter oui" (au référendum)! Aveu tardif.
 
Henry Faÿ

16/04/2007
07:34
Ali balourd, pour son retour

Un très beau éditorial
 
w

16/04/2007
09:17
Comme qui dirait

Ah c'est vraiment de la beau ouvrage !
 
Henry Faÿ

17/04/2007
07:21
Pierre Rosanvallon, prof. au Collège de France

Une réflexion dans lequel
 
AArgh !!!

17/04/2007
12:06
Nono, right now

"Cette fondation n'en était pas vraiment z-une..."
 
Henry Faÿ

24/04/2007
08:06
Alain-Gérard Slama

La laïcité n'apparaît pas dans aucune de ces interventions

 
Henry Faÿ

25/04/2007
08:25
Cécile de Kervasdoué

moult-z-élucubrations
 
Henry Faÿ

25/04/2007
18:00
Julie Clarini

dans une émission intéressante sur les appartenances à divers groupes des musulmans de France:
Saint Nicolas du Chardonneret

 
Henry Faÿ

29/04/2007
11:07
Max Gallo

Est-ce que cette participation ne revalide-t-elle pas?

 
Henry Faÿ

29/04/2007
11:56
Eric Le Boucher, j'intuite, tu intuites, il...

Ne pas avoir bien intuité ça
 
Henry Faÿ

07/05/2007
08:46
Alain-Gérard Slama, soirée électorale

On anticiperait d'avance
 
LRDB

13/05/2007
11:27
Le yotte du président

Allons bon.
Moins de 24h après Edouard Plenel qui nous parle du "yotte", voila Bourlange qui s'y met à son tour.

Une des catastrophes consécutives à l'élection de Sarkozy, c'est qu'on va l'entendre, ce "yotte", sur tous les tons et dans toutes les chansons...
 
Henry Faÿ

13/05/2007
12:01
pas de quoi s'exciter

<<Allons bon.
Moins de 24h après Edouard Plenel qui nous parle du "yotte", voila Bourlange qui s'y met à son tour.>>

Ca s'écrit yacht mais ça se pronconce yot, c'est du moins ce que j'avais appris jadis à l'école, en outre cette prononciation est très courante, "yak", ça ne me paraît pas correct, on m'avait dit que c'était un mot norvégien, selon les Petit Robert, c'est un mot d'origine néerlandaise.



 
LRDB

13/05/2007
12:56
y a que les yak qu'ont pas de yacht

Je ne vois pas les néerlandais prononcer Yot un truc qui s'écrit Yacht. C'est la prononciation anglaise Yotte qui a fini par s'imposer depuis le début du XXème siècle, ce qu'ayant appris tardivement j'ai considéré comme une erreur d'emboiter le pas aux foules vindicatives (les foules sont toujours vindicatives) et par esprit de contradiction peut-être, j'ai rétrogradé à la néerlandaise qui n'est ni YAK ni YAKT mais yach't. Je parierais 18 Pelforth et 25 000 brouzouffs que la prononciation yott, anglaise, ne s'est imposée en France que par ce que la prononciation néerlandaise comprend ce phonème absent de la langue française (une sorte de fricative vélaire ou un truc comme ça, qui rappelle de loin la Jota)

A l'école on m'avait raconté la même chose qu'à toi Henry, ça ne m'a pas empêché de changer d'avis quand j'ai lu l'histoire du mot, je ne sais plus tès bien où, avant d'en trouver confirmation dans le RObert Historique d'Alain Rey. Anyway, les hussards noirs de la république ne sont pas toujours des puits de science ni des références absolues : d'être des as de la pédagogie enfantine et des orfèvres pour structurer les jeunes esprits c'est déjà admirable, mais ça ne les empêche pas de raconter des sornettes, surtout pendant la 4ème république qui nous a vu apprendre à écrire à la plume d'où notre belle calligraphie qui fait l'admiration des connectés de DDFC.



 
Henry Faÿ

13/05/2007
15:58
je me souviens du révérend frère Norber

D'abord, c'était pas les hussards noirs de la République mais les frères des écoles chrétiennes ou frères de Saint Jean-Baptiste de la Salle plus communément appelés frères quatre bras quant à la République, je ne jurerais pas que c'était la quatrième, enfin peut-être. Quoi qu'il en soit, la prononciation "yot" pour yacht me semble tout à fait acceptable, sinon la meilleure.


 
Henry Faÿ

13/05/2007
16:04
XXe ou XXème?

Un correcteur de presse de très bon renom, Yvan Gradis lui-même m'a indiqué qu'on écrivait XXe siècle et non XXème.

 
LRDB

13/05/2007
16:09
le yacht, l'iceberg, et le petit paquebot

Ratiocinons : si l'on excepte les 33 % de mots anglais dont la prononciation n'a que lointain rapport avec l'orthographe, je prononcerais yotte un mot anglais qui s'écrirait approximativement "yawt" (comme yawn), "yote" (comme vote qui se prononce veu-oute) "yought" (comme bought peut-être, j'ai la flemme d'aller vérifier), "yoat" (comme boat, tiens tiens d'ailleurs il faudrait le prononcer beu-oute).

par quelque côté qu'on le prenne, par babord ou par tribord, par la proue ou par la poupe, et qu'on se farcisse l'enseigne de vaisseau ou le gaillard d'avant, la prononciation "yote" ne peut résulter que d'une convention hors des règles linguistiques autres que celles des conventions.

Quand on en aura fini avec Yacht, je suggère qu'on s'attaque à "iceberg". ensuite on fera un sondage dans la rue à la façon John le Brain pour voir (entendre) comment les gennse prononcent la phrse "le yacht de sarkozy a percuté un iceberg". m'est avis que ca va encore faire une belle catastrophe post-électorale ça...

LRDB

 
Professeur Phonetix

13/05/2007
16:19
consulte à domicile

En anglais, UK ou américain, "yacht" se prononce comme si c'était écrit "yott", avec un "o" plus ouvert que le son "aw" ou "ough" (de "bought"). C'est le même phonème que dans "laugh". Tout est simple en anglais...
 
Escartefigue

13/05/2007
16:20
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Et sur la Canebièreuh, c'est prononcé "Ferry Youââtteuh"
 
LRDB

13/05/2007
20:50
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Ah j'oubliais "yaught" en effet.
En cherchant bien il doit y en avoir quelques autres.
Pour la prononciation en anglais, en effet mon Robert & Collins est formel : c'est une voyelle simple et non une diphtongue, le "o ouvert", celui de Dog, me dit Badminton.

Je sais que ça serait beaucoup demander à nos amis britanniques, mais comment ce mot a-t-il pu en venir à être prononcé ainsi ?

Quand la langue anglaise fait un emprunt, elle transforme généralement la graphie du mot, non ?

Autre problème : comment se prononce le mot "yachting" ?
 
Professeur Phonetix

13/05/2007
22:11
se foule la langue

Disons que si on retrace le parcours du mot, il semble être passé par le vieil allemand ("obsolete Dutch jaght, from Middle Low German "jacht", short for "jachtschip", literally, hunting ship").
On devait alors prononcer "jacht", avec le "ch" guttural comme dans "ach so kolossal" et le "a" bien franc comme dans "badminton". Lors de son passage en GB, le "ch" se pacifie et devient un "h" aspiré, qui finalement disparaît. Le "a" subit une fermeture propre à la prononciation du sud-est de l'Angleterre, pour devenir ce "o" qui nous tracasse.
L'anglais transforme la graphie, mais pas toujours. Quand il s'agit de mots de domaines précis dont la spécialisation a été apporté par l'extérieur (vocabulaire viking pour la marine, français pour la cuisine et les termes militaires etc.), on garde les traces de l'emprunt. Comme par exemple le mot "grosvenor", un nom de rue, d'avenues etc. que l'on rencontre partout : il vient du français "gros veneur" (bon chasseur), et est prononcé en anglais "growvn'na". Anglicisation de la prononciation mais la graphie garde les traces. Il faut quelquefois tendre l'oreille pour reconnaître un mot franchouillard déformé par les lèvres supérieures rigides de brits : "croissant", écrit pareil, devient "cwrassann'ts".
Y'all crwazy down'ya.



 
Badminton

13/05/2007
22:19
oqp ranimer mon maître

Tudieu Professor vous assurâtes...
 
PP

13/05/2007
22:20
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Pratique :
http://www.stuff.co.uk/calcul_nd.htm

Pour yachting, bis repetita, je crois?

Et pour citer de façon appropriée un opus des Monty Python :

"- Ah! Mr Luxury Yacht. Do sit down, please.
- Ah, no, no. My name is spelt 'Luxury Yacht' but it's pronounced 'Throatwobbler Mangrove'.
- Well, do sit down then Mr Throatwobbler Mangrove.
- Thank you. "


http://www.ibras.dk/montypython/episode22.htm




 
Louise

26/05/2007
23:17
lapsus

Très beau lapsus ce midi de Cluzel alors qu'il remettait à Cannes le prix France-Culture:

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture/information /accueil/index.php?index=5

Journal de 12h30
13:26 réal Player

Le distingué président parle de "pute à voir"
si si !
 
Henry Faÿ

31/05/2007
07:37
Marie-Pierre Vérot

La position la plus impopulaire que le président ait pris.

 
Henry Faÿ

01/06/2007
09:04
Jean d'Ormesson, de l'Académie française

"Il n'y avait aucune mesure qui interdise".
Je sais que la concordance des temps est l'objet de discussions infinies, de même que l'emploi de l'imparfait du subjonctif.

 
Henry Faÿ

02/06/2007
09:37
Alain Finkielkraut

Ce qui n'a pas fait ni le primaire ni le secondaire

 
Henry Faÿ

02/06/2007
10:51
correction

Ce que n'a pas fait ni le primaire ni le secondaire

 
thubingen

02/06/2007
11:12
les petits bâtons


 
Henry Faÿ

14/06/2007
23:58
Bruno Julliard, le grain à moudre

malgré les caractères nationals
 
Henry Faÿ

15/06/2007
00:24
Julie Clarini

des universités capables eux d'entrer dans la compétition internationale.

 
LRDB

15/06/2007
17:52
L'insipitte de l'insipide

Ali Baddou prononce "inn'kipite".
J'ai toujours entendu dire "insipitte", et c'est d'ailleurs la prononciation donnée par le Robert.
Donc on sait qu'Ali a fait du latin, et qu'il étale son pédantisme comme jadis Ariane Bouissou avec son "djôôôdje boush".

 
Henry Faÿ

20/06/2007
08:19
Véronique Pellerin

L'ouverture, elle l'a faite tout azimut
Tout azimut, ça ne veut rien dire. Il faut dire tous azimuts, toutes les directions.

 
Henry Faÿ

26/06/2007
08:08
Sophie Parmentier

l'impasse dans lequel il s'engageait
 
Henry Faÿ

01/07/2007
13:03
Max Gallo, de l'Académie française

Il n'y avait pas ni mépris ni ignorance
tout à fai(t) étonnant liaison passée à l'as
Yves Michaud: la même qu'il a fait

 
ange

02/07/2007
09:23
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Laurentin ce matin cite Oualter Benjamin.
Et il prononce avec application Beniaminn, à l'allemande!
Demi-savant, va!

 
Zx

02/07/2007
10:24
Ce nom agit à la manière d'un rév&eacu

Arf, une fois j'ai entendu F.O.Gisbert dire Ouôlteur Bingeamain...
 
Henry Faÿ

03/07/2007
08:46
Xavier Darcos

Ca fait très plaisir
 
Henry Faÿ

05/07/2007
20:43
Claude Bartolone, le rendez-vous des politiques

(i) si la gauche française n'est pas porteur
(ii) un certain nombre de positions qu'ils ont pris.

 
Henry Faÿ

11/07/2007
22:42
un producteur fait amende honorable


François Chaslin a cité à l'antenne une lettre reçue par lui dans laquelle une auditrice lui reprochait d'avoir fait la faute de faire suivre après que par le subjonctif, il a cité la règle telle qu'il l'a formulée dans le Grevisse.
C'est bien la première fois que sur les ondes un producteur fasse ainsi amende honorable.

 
Henry Faÿ

11/07/2007
22:45
correction

Petit cafouillage dans le texte: telle qu'elle est formulée dans le Grevisse.

 
w

11/07/2007
23:37
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Ah, Merci Henry !
Pour une raison de logique simple temporelle, après que ne souffre guère le subjonctif, bien qu'il me semble me souvenir que le Grévisse ne soit pas totalement intégriste pour après que/indicatif.
Mais c'est très bien qu'il ait lu le passage principal concerné.

 
:I

11/07/2007
23:45
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

L'usage infléchissant la règle, celle-ci pourrait bien changer à l'avenir.
 
w

11/07/2007
23:49
Qu'est-ce, patacuirs...

Le Grévisse en effet donne une large part à des références multiples d'usage du subjonctif, mais :

«Quand il y a postériorité (...) ou simultanéité, on met l'indicatif.» Je trouve ça imparable.

Les citations de (après que +) subjontif qui suivent ne sont que des indications d'usages récents (fin XXe) sans appui particulier.
 
w

11/07/2007
23:53
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Justement, chez les Grévisse-Duculot, on est très sensible à l'usage, et il est toujours largement cité, d'hier et d'aujourd'hui.
Je trouve étonnant qu'une règle si logique et plus simple (et plus élégante) que la «tendance» soit rapidement devenue minoritaire.

 
Henry Faÿ

12/07/2007
08:59
exceptionnel

Plus que le règle elle-même, c'est l'attention tout à fait exceptionnelle du producteur à la correction grammaticale que je voulais souligner, au point de ne pas supporter de rester sur une faute et d'y revenir dans une émission ultérieure, mais vous l'aurez compris.


Je signale que Grevisse s'écrit sans accent sur le e. Pendant que j'y suis, je fais un petit cop'coll de la notice wikipédia consacrée au grammairien belge:

<<Par tradition familiale, Maurice Grevisse est pressenti pour reprendre la forge paternelle. Mais très vite, il affirme sa volonté de devenir instituteur. Il entre donc à l'école normale de Carlsbourg, où il reçoit son diplôme d'instituteur en 1915. Il s'inscrit ensuite à l'école normale de Malonne et devient régent littéraire. Il occupe ensuite un poste de professeur de français à l'École des Pupilles de l'armée de Marneffe. Durant cette période, il apprend seul le latin et le grec. Tout en poursuivant sa carrière, il suit des cours de philologie classique à l'Université de Liège. En 1925, il reçoit le titre de « docteur en philologie classique ». Il devient en 1927 professeur à l'École royale des cadets à Namur.

Instituteur, puis professeur, il se rend compte que les grammaires existantes ne répondent pas au besoin de son enseignement, il reprend ses annotations en un nouveau concept qu'il intitule Le bon usage.

De nombreux éditeurs de renom refusent son manuscrit, c'est finalement un modeste éditeur de Gembloux qui le publie en 1936. La maison Duculot était lancée, et le succès de l'ouvrage ne s'est jamais démenti même pendant la Seconde Guerre mondiale. André Gide citera Le bon usage comme la meilleure grammaire de langue française à son époque.

Maurice Grevisse a été nommé officier de la Légion d'honneur en 1971. De 1967 à sa mort, il a siégé au Conseil international de la langue française.>>



 
w

12/07/2007
12:31
Deux erreurs, une fois

Ça fait deux miennes erreurs pour cette famille. En effet, je pensais au gendre Goosse (au moins là, pas de piège d'accent) en écrivant Duculot, nom de l'éditeur.

Je crains bien, Henry, avoir écrit jusqu'ici Grevisse avec l'accent fautif. Je vous devrais de ne plus le faire, parce qu'il le vaut bien.

 
Henry Faÿ

16/07/2007
18:02
Olivier Denrée

Les cinq-z-infirmières
 
Henry Faÿ

18/07/2007
08:25
Cécile de Kervasdoué

La Turquie est pris dans un étau
 
Marjorie-Cecile

18/07/2007
21:31
Jeu sui champe yonne moi aussi

Si yavé que ça ... Jeu sui zun festivalle à mois toute seulle tou les matin...

Mai cé parsse que cé l'or Adlaire qui me daune des courts de diqussion, de pronom ciassion et deux franssé. Jé fé des pros grés, nan ?

D'aïl heur, jeu vien de l'en tendre dire a linstan ***majestuosité*** avecque bravitude et fortitude, devent Dominic Sanda. Cé quelle ait fortiche en franssé Lolotte...

Brava, brava....
 
Delmaire

18/07/2007
21:44
Lolottitudinalité

Mais say qu'elle est owssi twray forwte avec l'anglay, wrien ne loui rayziste : elle parwle dou film nwawr "Darque Passâge" de "Delmaire Dévèsse" (Delmer Daves). Et la semayne dewrnière, elle parwlait dou peintwre "Au Paire" (qui a ou sans doute une jeune fille)

Delmaire Dévèsse
 
Henry Faÿ

20/07/2007
07:59
Cécile de Kervasdoué

Trop hâtif prononcé tropatif en faisant la liaison alors que le h est aspiré
 
peh

20/07/2007
10:06
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Ce n'est ni une apocope, ni une aphérèse, ni même une syncope - défaut désormais institutionnel des journalistes de radio (cf Finkielkraut) ; qu'est-ce donc ?
 
Henry Faÿ

20/07/2007
10:20
une liaison maltapropos

Moi, j'appelle ça une liaison maltapropos
 
peh

20/07/2007
10:50
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

A propos de Cécile de Kervasdoué, si elle ne cherchait pas à parler plus vite que Lucky Lucke ne dégaine, elle pourrait (oui, conditionnel) prononcer + de 3 mots sans bégayer.
Mais elle imite sans doute son mentor qui adore aboyer 5 mots en 1/10ème.
 
M. Cuir-Velours

20/07/2007
12:53
Un ministre l'autre jour

Un ministre, entendu l'autre jour, qui invente une joyeuse combinaison de mauvaise liaison avec d'autres choses:
"Quand l'on fait suivre etc." prononcé "Kanteuh lon fait suivre"
 
Henry Faÿ

27/07/2007
06:45
Daniel Cohen, brouillé avec les accords

Les raisons pour lequel
exporter l'épargne britannique au lieu de le réinvestir
la sécurité des contrats est le même qu'à Londres

 
w

27/07/2007
10:33
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Quelqu'un a-t-il entendu vendredi dernier John Lebrain dire «raréfication» ? Ou sont-ce mes oneilles ?
 
Henry Faÿ

28/07/2007
08:27
Nicolas Sarkozy

au nom de quoi ça devrait impacter les relations...

 
Henry Faÿ

02/08/2007
07:24
Aurélie Luneau

En direct et en live
 
Henry Faÿ

05/08/2007
18:07
Nicolas Sarkozy

La Libye n'est plus soumis à un embargo
 
Henry Faÿ

08/08/2007
21:12
Nicolas Weill, rencontres de Pétrarque

particulièrement relevant pour notre débat
 
FQ's PPD

09/08/2007
22:29
nadinepsteinspeaks

Journal 12h30 :

tribus pakistanaises et afghans

la lutte contre les teulibans

le président parkistanais

les enfants sont scalarisés

le ministre italun de l'antérieur

Et pendant ce tas là

le ministre itstrarun de l'intéreur

un saut de 24 heures

Autr'obséques celles de...

plusieurs ONG écologistes demandent pressément

une adolescent

la loi du 4 ayil 2006

ce matin s'est ouvert la rencontre

c'est la 1ére fois que les tribus se retrouent

Eric de la Varennes en diréque d'Islamabad

l'asile politique à Londes

car Londes veut éviter un scandale

3 départements ont été placés en état en alerte orange
 
La reine des belges

09/08/2007
23:51
j'echange pas ma nadine contre un baril de crimon

Ben dites-donc vous la loupez pas la Nadine vous. Seriez pas un brin Epsteinophobe des fois ?

D'abord je note que la voix est quasi enrouée, encore plus que dans son timbre habituel. Perso je n'exclus pas un problème de santé. Quant aux fautes relevées, elles sont en effet nombreuses, mais pour ma part j'entends (un peu) différemment :
- des centaines de dirigeants religieux et de tribus pakistanais et afghans
- lutte contre les tAlibans
- le président parkistanais (un point pour vous)
- enfants scolé-scalarisés (vous ne notez pas correctement les bévues, on dirait)
- ministre italin de l'INtérieur
- et pendant ce tinlat
- le ministre itrarien de l'inntérIeur
- les citoyens peuvent rende un dernier hommage (vous l'avez loupée celle là)
- un saut de 24 heures (oui, où est la faute svp ?)
- autre obsèque
- une adolescent
- le texte du 4 avil
- s'est ouvert la rencontre
- que les tribus se retouent pour s'entend sur (ou bien était-ce "pour 100 ans sur" ??)
- en diraicque d'Islamabad
- l'asile politique à Lond'
- Lond'veut éviter un scandale

Et surtout je me demande comment j'ai pu ne jamais m'en rendre compte avant votre rapport impitoyable (quoique légèrement fautif lui-même, excusez moi de vous dire ça). A l'avenir je tendrai l'oreille. Vous avez gagné ça.

Cela dit je préfère 1000 fois entendre l'intelligence journalistique de Nadine Epstein même quand elle vient avec sa ménagerie perso (un chat dans la gorge), plutôt que les rimes intérieures et les assonnances bêtasses que Jean-Louis Crimon nous balance certes sans faute, mais sur une musiquette vocale persiflarde qui sent son méga-crétin d'une lieue.

Cordialement

La reine des belges
 
une saine

14/08/2007
17:01
emule à sion



La qui présente le 7/9, écoutée ce matin, aprés 8h30 :


"autre actualité c'est le livre, euh leu film pardon qui va sortir "retour en normandie", c'est un retour, là, pour vs, un regard en arriere, euh un retour...

dimanche s'ouvrira les 19iémes états généraux du film documentaire"

sans doute contaminé l'invité nous sort un "perpétrer" pour "perpétuer" (N. "j'ai envie d'dir'" Philibert, 1h47'13")

A la fin du bulletin d'infos de 9h le présentateur ns donne rv avec "Nadine Epst1" (des fois c'est "epchtaigne" des fois "epstine", mettez-vs d'accord))

ainsi brillamment précédée et présentée ladite à 12h30 se sent des ailes pour donner sa leçon habituelle :

l'histoire de l'agentine

un champi non-toxique

du massacre de 10 juin 44

l'un d'eux d'ajouter je ci "son seul regret...

F.Panafieu choisie par son parti pour les municipales de 2008 deux de se retirer

pour battre B. Delanoé en prochain

les sapeurs peupiers grévistes

pour mesurer l'impaque

sur les ekpoitations environnantes

il est demandé aujaurdi aux agriculteurs

a environ 100 jours de l'élétion

stadir garantit la continuité mais surtout campd'campagne (???)et le changement commence bientôt (???)

l'autre iconne

alors pour comprend' l'Agentin' daujaurdh'i

le temps cet a.midi se dégardera partout

le soleil brira

les prochaines infoseformations vs seront présentées à 18h

 
Henry Faÿ

14/08/2007
19:20
Michel Onfray

Subir l'injustice plutôt que de la commettre
 
Henry Faÿ

14/08/2007
19:45
Michel Onfray

Jamais on ne peut imaginer que la religion est un facteur de libération

 
LRDB

14/08/2007
20:40
Dr Purisme

euh a quoi on joue au juste ici ?

les deux formules d'Onfray me semblent corrèques.

dans le cas contraire, prière d'expliquer svp
 
Henry Faÿ

14/08/2007
22:04
il semble que ça ne SOIT pas perfectly correct

(i) je ne vois pas l'utilité de ce de qui doit être fautif, même si je n'ai pas de texte pour l'attester
(ii) imaginer que à la forme négative commande le subjonctif, cela entre dans la catégorie des verbes qui expriment l'impossibilité, le doute, l'incertitude etc.


 
Henry Faÿ

14/08/2007
22:15
pas sûr

C'est vrai que plutôt que de est très courant. Je vais me renseigner.

 
LRDB

15/08/2007
00:01
Que de "que" !!

"avant que de/d' " est un doux archaïsme donc un effet de style. Il n'est aucunement disgracieux.
Exemple : "car mes amours sont mortes avant que d'exister". Eh non c'est pas Du Bellay, c'est Aznavour cité par un proche sur France-Culture, dans Le Bon Plaisir peut-être.

A part ça on en trouve 6 bien placés sur DDFC, dont 4 citations, parmi lesquelles :
- Gainsbourg (cité par Agnès)http://www.broguiere.com/culture/forum/index.php3?lecture=28 223&debut=0&page=1
"Avant que de filer / grand seigneur / 10 sacs au chasseur"
- La Fontaine (cité par ma pomme)
http://www.broguiere.com/culture/forum/index.php3?lecture=22 722&debut=0&page=1
"Les voila bons amis avant que d'arriver"
- Il y a aussi DUfau qui cite Rabelais et puis même Cavafy, sans préciser d'ailleurs si c'est traduit par Yourcenar hou ma tante mais enfin quelle anarchie sur ce site.

LRDB
 
badminton

15/08/2007
00:27
8ème Pelforth sans ouvrir son Grevisse ?

Avant que de répondre à la réponse de Riton, mon maitre eut gagné à se rafraichir la mémoire en relisant les 2 contribs du débat. Nul doute alors qu'il eut choisi de se taire plutôt que de répondre à côté.

Badminton


 
lanadine

15/08/2007
15:36
dechainee

Ce midi trente Son "intelligence journalistique" (sic, voir plus haut, 9/8 23h51) fait une fois de plus merveille :

"Le 2 août dernier un sous-marin a planté un drapeau russe au fond de l'océan Arctique au terme d'une expédition à plus de 4000 kilomètres sous le pôle nord..."

battue

Sinon, la routine :


l'écrivaine

attentat contre des tourisses

les éditions Manuche kius

a priori il n'y a pas de péteule

un phénomène nouveau commence à s'étende

les attentats esstrêmment meurtriers

deux ca quatre camions piégés ont explosé non seulement dans cette ville mais également dans deux villages voisins

au lendmain du discouours

des hommagés de 16 à 39 ans

les élaitions qui vont se tenir

la répression de la presse vous le connaissez bien

vous parlez euh des intellectuels euh on a l'impression que finalement l'idée euh euh ce pourquoise euh se défendez les les les idées des intellectuels c'était peut-être une recherche d'un socialisme à visage humain ? (?????)

aujaurd'hi qu'est-ce qui fait courir les intellectuels marocains ? ( )

insiste sur leurgence

dans ce domaine, comme d'ailleurs dans beaucoup d'eaux

Emmanuel Collardeau à Meaux, Collardet




 
paslebon

15/08/2007
15:45
smiley

et non
 
AArgh!!!

15/08/2007
15:55
Lolotte

"elle qui est ***supportée*** par le mouvement pacifiste...
Mouais, on se demande qui est supportée...
 
AArgh !!!

15/08/2007
15:58
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

De nature, disait-elle, intuitif...
 
LRDB

15/08/2007
23:04
Merci de votre attention

Noter que Nadine conclut son journal aujourd'hui par un "merci de votre attention" qui s'adresse peut-être à notre ami de 15h36.
Il y a de quoi :
- je n'ai pas entendu "discouours" mais "discuours"
- les éditions citées n'ont certainement pas été énoncées "manuche kius", ni dans la première occurrence (manus-kius"), ni dans la seconde puis troisième (ces deux dernières au contraire, prononcées entre Manukius et Manukious). Il est plausible que la première lecture est le résultat d'une impréparation relative, vu que la prononciation correcte de "manucius" n'est pas immédiatement évidente. Epstein a-t-elle du ou pu se faire préciser la prononciation par l'invitée dans l'intervalle, pendant la diffusion des quelques bobinos du journal ?
- les attentats étaient bien dits "eXtrèmement meurtriers",
- Nadine a bien dit "aujourdhui", et non "aujaurdhi" et pas non plus "ojordui" comme le font maintenant les pourtant excellents Jean-Noel Jeanneney et Jean-Claude Casanova.
- "a priori il n'y a pas de pét(-h-)ole" (mais certainement pas "péteule" comme écrit à 15h36)

Faut-il en conclure que le critique de 15h36 devrait se procurer un sonotone, ou qu'il devrait calmer ses ardeurs de puriste ? Ajoutons qu'il a loupé : "réhinion" (pour "réunion"), "cijordanie", "cette lutte antiterroriss-ki est", "popreté" (pour "propreté").

Les trois derniers items fournissent une piste : celle de la simplification phonétique. On a déjà remarqué des disparitions de certains R logés dans les consonnes finales entre une consonne et un e muet (des infinitifs comme "étende", "entende", "live" pour livre, tout comme lundi la ville le "Londes") ; de même certaines liaisons passent à la trappe (homzagés deviennent hommagés) mais pas de façon non systématique (car "toujours en vie" est bien dit "toujourzenvi"). Ce sont là des exemples courants de réduction du groupe consonnantique, elle-même des plus couramment observée dans le français populaire. Le reproche que vous faites à Nadine est-il de cet ordre ? Merci de confirmer ou d'invalider, car si vous ne cherchez pas trop à la comprendre, on peut chercher à comprendre ce qui vous anime.
./...

 
LRDB

15/08/2007
23:05
Mon ordinateur a envoyé cette conrib

./..
Concernant les reprises (2-4 camions piégés ; collardet ; plus une troisième que vous omettez : ga-gallo) : certes elles sont présentes mais en quantité somme toute assez faible, peut-être inévitable dans la lecture de news en direct, exercice qui semble assez difficile à la rédaction de FC : Kervasdoué, Gardette, Crimon, en font largement autant d'ailleurs on ne les leur reproche pas. Du coup on peut se demander ce que les journalistes de FC ont sous les yeux pour en venir à se reprendre aussi fréquemment (mais est-ce si fréquent ?). En tous cas, le mieux ne serait-il pas de leur poser la question ?

Enfin le sous-marin qui a planté un drapeau : évidemment si c'est à 4 000 m de fond c'est surement pas des plongeurs qui ont fait le coup, mais forcément un système mécanique. Que ça soye un sous-marin, ou un bras articulé, est-ce plus fautif que de dire "les russes ont planté un drapeau" ou "la russie a planté un drapeau". Certes oui, mais à peine, et de toutes façons c'est du même tonneau que "l'avion israélien a lâché ses bombes sur le camp de réfugiés" or je parie que cette dernière phrase ne vous choquerait pas.

Au final, le tableau donné à 15h36 ne me semble pas très fiable. Il gagnerait à être accompagné de quelque analyse, ou d'un verdique pas trop merdict, mais voyant que l'auteur ne parvient pas à simultanément écouter et noter sans se planter, on est en droit de s'interroger sur le résultat s'il doit se mettre -en plus- à réfléchir.

Cela dit, dans les fils de langue, l'important est que les donneurs de leçon se fassent plaisir, n'est-ce pas. Alors donnons leur des pistes :
- la bouillie verbale des intros de Sylvain Bourremots,
- les jeux d'assonances lourdingues de Jean-Louis Crimon,
- les grondements gutturaux du Xav'e (ne correspondent à aucun phonème de notre langue) en arrière-plan quand l'invité développe son propos. Ce bruit d'ours débile n'arrivant pas à ouvrir son pot de nutella est probablement la variante Xavienne du "hm-hm", scie des psychologues débutants et des interviewers médiocres.
- les fréquents ratés d'Ali BAddou, toujours très lourdement auto-soulignés par son infatile commentaire "je vais y arriver", et que personne ici ne songe à lui reprocher (il faut dire qu'avec Ali on a le choix des reproches)

A coté de ça, même ciblée par qui veut la mettre en joue, et même si elle est, en effet, en deça de l'idéal, est-ce que la diction de Nadine mérite de votre part autant d'erreurs d'écoute et de notation ?

Merci de votre attention

LRDB
 
LRDB

16/08/2007
01:53
allons bon

Aie aie, les puristes ne brillant pas par leur discernement il est parfois prudent de (se) corriger, afin d'éviter vaticinations et ratiocinations. Qu'il soye donc bien clair que j'ai voulue écrire :
- des "R" logés dans les syllabes finales
- la ville de "Londes"
- mais pas de façon systématique

Dont acte...

LRDB
 
Badminton

16/08/2007
01:56
Et ca risque de durer

Allons bon.

Pour éviter vaticinations et ratiocinations dont les puristes sont friands comme les collectionneurs comptant les dents des timbres, qu'il soye bien clair que mon maître a voulu écrire "que j'ai voulu écrire" et non "que j'ai voulue écrire".

Bad
 
Henry Faÿ

16/08/2007
22:06
Jean François Kahn

La distinction que vous avez fait
Ils l'ont pris, cette position

 
and now The

17/08/2007
14:27
incredible naiadin


N'ayant pu présenter le 12h30 ce jeudi 16/8 (et pour cause : après son plongeon de "4000 kms" sous la banquise* il lui fallait décompresser...) Nadin' , très légèrement cyanosée mais à peine, éructe celui de 18h :


tremblenment de terre

l'analyste Marc Touati expliquera Pierre Pinto l'impact de...

les pedophiles récé-divistes

les 4 attentats au camion piaugé- piégé commis il y a 2 jours ds le nord de l'Irak

le nombre de morts risque encore de s'aleurdir (s'alurdir ?)

une campagne qui dura jusqu'au 8 aout 2008

il fait partie de ceux qui pensent que l'esprit Olympique ne peut pas avoir lieu à Pékin

pousser à faire des gistes

messi monsieur Penshing d'être venu en direc

la crise a motivé les politiques à réagir

la miniss' christine Lagaad'

protocole d'accord sur l'augmentation de l'aide militaire américaine à l'état juif prés d'un quart supplémentaire soit 30 milliards de dollars sur 10 ans

face à ses voisins arabes et en particulier l'Iran ("intelligence journalistique" oblige...)

la sénatrice colombièdre retnue depuis le 23 février 2002 par les phares

la famille insisse sur l'urgence

une preuve qu'Ingrid Bétancourt est vivante Marie (???) voilà c'est leu leu cri lancé aujaurd'hi

il y a 173 topcrrmmandes (?)


(* cf. plus haut,15/8 15h36)


 
maori

29/08/2007
07:37
Clément vous en donne plus

Catherine Clément parle mieux le maori que l'anglais, voir les nombreux "all blackSSSSSS" dont nous fûmes gratifiés ce matin...
 
LN

05/09/2007
17:20
tewfik hakem face à frédéric pagè

"Il m'a bien semblé entendre : Réconcilier les inconciliabulles"
 
GT

11/09/2007
21:08
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Cécile Gilly à 20:50
...des musiques sur lequel vous vous intéressez...
(sifflet d'admiration de la part de )
 
shhh

12/09/2007
06:32
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Je ne sais pas si les abominables tics de langage entrent dans ce fil, mais je suis exaspérée par l'emploi abusif des "c'est vrai que" avec leur variante chic et choc "il est vrai que" qui débutent des phrases ou des propositions, hors de toute reprise d'un propos qu'on voudrait appuyer.
Que vaut une affirmation qui ne commence pas par "c'est vrai que" ? j'imagine qu'elle doit être fausse, et qu'il ne faut pas y prêter attention.

Bonne nouvelle : "au niveau de " est en voie de disparition.

N.B : 340 occurrences de "c'est vrai que" ou "il est vrai que" sur le forum rose. 176 sur le forum bleu. Comme quoi le forum bleu est moins crédible que le rose.


 
Henri Failli

17/09/2007
17:59
c'est pas vrai !?!?!?!?

LN sur DDFC :
<< la chaine se démarque, me semble-t-il, de la Presse en général, par rapport auxquels elle se positionne >>

... par rapport AUXQUELS ???

AAARRRRRRGHHHHH même par écrit on me le fait, bouh-ouh-ouh...
 
C'est genant

27/09/2007
14:27
quand on est un journalisse

Olivier Denrée (dit "la denrée") : "la population kosovarde"
 
Il faut preciser

03/10/2007
12:27
L'horreur radiophonique c'est Boullouque

Les dernières bourdes de la Bolloquita :

- une musique qui sourde...
- un étudiant fraîchement émolu...

Les problèmes d'expression de cette fille sont hallucinants, elle ne va jamais au-delà de son sujet, ne finit pas une seule de ses phrases, trouve le temps de bafouiller dix fois entre les mots qu'elle ne trouve pas, ou qu'elle prononce de travers et ponctue le tout de ses innombrables 'fin ...'fin ...'fin.... Sans parler du contenu.

Bref, de l'expression adolescente pur jus, dont elle a tous les tics et les travers. Et encore, on trouverait sans difficulté en seconde des élèves qui formulent les idées de façon plus fluide que ne le fait cette critique de France Culture.

 
a

31/10/2007
13:42
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

À midi,"Tout arrive"consacré au cinéma, je ne sais quel critique:
"Je me pose la question de pourquoi..."
C'est beau, une station culturelle qui donne l'exemple de la correction langagière!
Mais probablement ont-ils "envie" de parler ainsi...
 
'fin

31/10/2007
14:29
Kevin Dugenou à la radio

L'important, à TA, ce n'est pas d'avoir quelque chose d'intéressant ou de valable à dire, c'est d'avoir la formule appropriée pour masquer une certaine indigence intellectuelle, demandez à Moiselle Boolook ce qu'elle en pense : "c'est que, 'fin, par rapport au niveau spatio-temporel de l'oeuvre, on remarque que, 'fin, en fait, y a comme quelque chose de triste par rapport au thèmeuh de la mort, qui est un thèmeuh qui revient souvent, en fait hein, chez cet auteur-hein, j'vous f'rais dire."
 
Francine

04/12/2007
17:14
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Jeunisme à France Cul
Nous entendions déjà les" profs, instits, facs,manifs" et voila maintenant la "sécu et la négo".Cure de jeunisme pour être dans le coup? Vocabulaire d'initiés qui , eux , savent de quoi il s'agit?
Bien pire en fait . Cette familiarité n'est pas l'expression d'un attachement à quelque chose ou quelqu'un dont on se sent proche mais au contraire c'est une familiarité condescendante. Qui en effet prendrait encore au sérieux les professeurs, la sécurité sociale ou la négotiation? Ils évoquent une société dépassée, ringarde , cette société de culture, de services publics, de solidarité que les réformes" nécessaires et inévitables" vont vite transformer en société moderne au nom de la mondialisation pour le profit d'un petit nombre de privilégiés. Les journalistes de France Cul sont passés au moule, conditionnés et se font les chantres de ce catéchisme.Vous allez voir où vont nous mener les "négos avec Sarko"!
 
dommage

04/12/2007
17:28
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

***en société moderne au nom de la mondialisation pour le profit d'un petit nombre de privilégiés***

Il aurait été si bien ce message sans ce couplet si facile, si convenu. Je vois dans les horribles abbréviations en question la vulgarité de l'époque, de "la rue", de l'égalitarisme imbécile, du "tout se vaut". Je n'y vois pas la vulgarité des politiques, ni celle du "marché", auxquels on peut faire bien d'autres critiques, plus ciblées.
 
whatashame

04/12/2007
17:51
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

A Francine, c'est joli ce message, surtout quand on appelle France Culture "France Cul". C'est une chaîne de radio porno, ou c'est pour faire "genre"? (taper "-ture", ça prend 0,014 secondes, j'ai compté)
 
e-clide

04/12/2007
18:49
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Et "revo cul dans la chine pop" de Simon Leys, c'était pour gagner du temps?

 
Francine

04/12/2007
18:58
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Nous sommes d'accord pour france cul(ture). Ca ne prend pas plus de temps d'ajouter "ture" que d'ajouter "ciation" pour nego ou "tuteur" etc...
 
Oui mais

04/12/2007
20:10
cela dit...

France-Cu et France-Mu étaient deux appellations apocopées mises en vigueur par Libérature dans les 80's. Il en est resté quelque chose.
 
danlekel

11/12/2007
13:17
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Pour l'ami Henry :

http://philippe.gambette.free.fr/danlekel/


 
danlekel

11/12/2007
13:19
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Le médiator fait amende honorable sur la question :

http://philippe.gambette.free.fr/danlekel/20060429MediateurF ranceCulture.mp3
 
ouimai

14/12/2007
00:53
saufqueue

Dans les Nuits, entretien avec José Bergamin. Sauf que pour FQ (cf. Programmes) c'est... José Benjamin.
 
pascale

23/12/2007
20:58
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Une Mickey-girl nous annonce d'une voix nasillarde, mais joyeuse, la mort de Julien Gracq, auteur du "Rivage de syrtes (sic) et des eaux étroites", fauteur d'une littérature "élitiste" (re-sic) et plébiscitée (forcément) par les professeurs
 
w

23/12/2007
21:15
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Il était tout près de mon village (et région) d'adoption. Nous parlions encore de Gracq hier à l'after du marché.
Saint Florent le Viel a comme une lacune.
 
peh

30/12/2007
17:52
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Rendez-vous de Politiques du 29/12 :

Dominique Rousset :

Vous êtes d'accord que...

2 secondes plus tard (on ne l'écoutait pas):

Vous êtes d'accord que...

NO COMMENT
 
AArgh !!!

06/01/2008
14:12
re : Barbarismes, pataquès, cuirs, velours...

Alors là, c'est Jacques Jouet-Merteuil qui a lâché, horresco referens, "quand vous avez exigé de moi que je me ***décarcassât" SIC!!!! Pas chez les Papous, pliiize !
 
LRDB

10/01/2008
01:32
dabeuliou

Julie Clarini et ses "georges dabeuliou bouche". On n'a entendu que ça aujourd'hui : dabeuliou, dabeuliou, dabeuliou. Piting, vivement la fin de son mandat au fils bush, parce que y'en a marre d'entendre ce truc made in France et que jamais un ricain ou un rosbif n'a prononcé sauf s'il a appris sa langue maternelle par correspondance.

On me répond parfois (notamment sur DDFC) qu'il faut bien distinguer entre le premier Georges Bush et son fils le Bush actuel. Dans ce cas, on peut dire :
- Georges Walker Bush
- Georges Bush fil
- Bush 2
- Bush Junior
(noter que dans tous les cas c'est plus court que "dabeuliou")

 
w

14/01/2008
07:59
Lieu tenant


Ce matin, je viens d'entendre pas plus tard que C. de K. : «les tenants et les aboutissements».
Après les bredoullages de Corine Lepage qui doit avoir des traces d'oreiller, ça écorche les anses !
 
LRDB

31/01/2008
16:58
Alexandre Zéro des psaumes au spams

Alexandre Héraud ne fait pas que tenter de refiler du stress à l'auditeur en l'abreuvant de faits divers, larmes, crimes, et autres axniogénies, il parvient aussi à le faire rire en disant "spalmodier" pour "psalmodier".

Bientôt le derby des psaumes ?

 
Retour à la liste des messages

Page générée en 0.43 seconde(s) par la technique moderne